Extrait suite

Publié le par Jurgen Altmaier

LA FABRICATION DE LA MATIERE
La question qui nous vient a l'esprit est ; Comment notre organisme fabrique—t—il cette matiere ? Pour repondre a cela, il faut prendre le phenomene sous un aspect plus technique, plus scientifique. I1 faut
considerer l’e1ement de base, l'atome,
forme d’un noyau et d’electrons satellites. , Les electrons satellites, a predominance Yang, male, emettent des energies Yang pour capter les energies Yin, femelle. De cette union nait une energie Yang qui va a son tour s’accoupler au noyau a predominance Yin. C'est grace a cette union que le noyau peut engendrer les neutrons qui vont remplacer les electrons satellites ou les electrons noyaux qui viendront a manquer et dont l’organisme aura besoin, garcon ou fille, Yang ou Yin. Comme nous  l°avons dit plus haut, les atomes sont eux memes specifiques de la matiere qu'i1s forment. Par exemple, les atomes qui constituent les molecules du rein ne sont pas les memes que les atomes constituant les molecules du nerf sciatique. Les premiers, ceux du rein, ont une radio vitalite, une longueur d’onde de 7700 A , les seconds, ceux du nerf sciatique, ont une radio vitalite de 5500 A . Chaque organe a une radio vitalité différente, et l'organisme humain tout entier a une radio vitalité moyenne qui oscille entre 6500 A et 10000 A, selon la vigueur et l'état de santé de chaque individu. Un individu normal, en bonne santé, a une radio vitalité supérieur a 6500 A. C'est quand cette radio vitalité baisse en dessous du seuil de 6500 A que l'organisme risque la maladie. Encore une fois, nous pouvons comparer ce microcosme avec ce qui se passe dans notre univers, dans notre nature. Dans une forêt vivent une multitude d'animaux et de plantes qui se détruisent en permanence entre eux, pour se nourrir. Ils ne procréent qu'entre eux. Ils procréent pour remplacer les membres de leur famille qui auront été dévorés par une autre espèce en guise de nourriture, ou qui seront mort de vieillesse. Chaque espèce a un taux de radio vitalité spécifique, mais l'ensemble forme une harmonie, un équilibre. Les animaux herbivores vont  manger les plantes, les animaux carnassiers vont manger les animaux herbivores. Supposons que les herbes disparaissent. Les animaux herbivores ne pouvant plus se nourrir, vont disparaître, car ils ne pourront pas se nourrir d'autre chose, leur nourriture spécifique

 étant les herbes. Les animaux carnassiers, n'ayant plus d'animaux herbivores a se mettre sous la dent vont se dévorer entre eux, car ils n'auront plus d'autre nourriture, et leurs troupeaux respectifs vont diminuer jusqu'à disparaitre a leur tour. Inversement, si au départ, ce sont les animaux carnassiers qui disparaissent, les animaux herbivores n'étant plus la proie de prédateurs se multiplieront trop vite, leur population deviendra trop importante par rapport a la quantité de nourriture spécifique disponible (herbe) et mourra des qu'il n'y aura plus de nourriture. Dans tous les cas, il y aurait une rupture d'harmonie, un déséquilibre dans la foret. ll faut que chaque espèce trouve la nourriture qu'il lui faut en quantité suffisante, pour continuer a vivre et a procréer, afin de maintenir son cheptel en nombre suffisant. Il faut bien faire la différence entre nourriture et reproduction, La nourriture d'un organisme provient d'un autre organisme, même différent, mais a radio vitalité spécifique, tandis que la reproduction, la fabriquation de la matiére ne peut se faire qu'entre deux organismes identiques, et a prédominances Yang et Yin opposés. C'est la nourriture, donc l'énergie qui apporte laforce et la vitalité nécessaire a la reproduction.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article